Comment devenir référenceur SEO ?

Il est des métiers du digital qui restent toujours en vogue. Les community managers et les référenceurs connaissent des périodes plus ou moins fastes mais continuent de se développer comme métier en 2019. En effet, les besoins des entreprises en matière de référencement naturel et payant sont particulièrement importants et durables. Évidement, nombre d’entre elles cherchent à développer leur activité par les réseaux sociaux mais celles qui s’intéressent aux intentions des internautes se tournent vers les référenceurs. Mais comment en venir à pratiquer ce métier ?

La formation de référenceur , un pis-aller ?

N’allon pas par quatre chemins, il est compliqué de se faire former dans les meilleures conditions au référencement naturel et payant. Sur le second point, il existe bien les systèmes de Google Academy mais sur le premier, les formations, bien que nombreuses, sont tout à fait protéiformes. Les spécialistes du référencement naturel évoquent même le fait que l’on ne peut réellement se fonder sur une formation pour amorcer le métier de référenceur SEO. Dans tous les cas, l’apprentissage peut se faire à l’école, dans les fillières liées au digital, ou encore via des formations en ligne, au sein d’agences spécialisées même.

Tester et expérimenter

Le test et l’expérimentation fait partie intégrante des devoirs du référenceur naturel et payant. Oui, on teste aussi avec Google Ads, dans cette partie du métier que l’on appelle le SEA. Bien que les deux métiers soient parfaitement différents, on ne devient véritablement bon qu’en testant. C’est particulièrement vrai pour le métier de référenceur SEO car dans ce cas, le fait de n’avoir pas de site Internet soi-même peut représenter un handicap dans la perception cognitive de son évolution.

Le meilleur conseil des professionnels du secteur : testez et re-testez pour apprendre de vos erreurs. Pour ce qui est des guidelines de Google, prenez-les en compte toujours pour démarrer. Ensuite, vous comprendrez plus facilement la philosophie de l’entreprise pour avoir un certain détachement, une perception plus personnelle.

Qualités du référenceur professionnel

Por être bon comme référenceur, il est nécessaire avant tout d’être curieux, d’avoir une appétence pour le numérique et le Web en général, une grande culture générale représentant un réel avantage également. On oublie souvent le facteur langue : Maîtriser l’anglais est tout à fait nécessaire dans beaucoup de cas, comme la connaissance des langages Web (HTML, CSS, PHP, JS sont un plus).

Une excellent expression écrite apporte également une valeur ajoutée très appréciée des recruteurs.

Pour démarrer dans ce métier, choisissez une filière professionnalisante adaptée, allez chez l’annonceur et l’agence en stage et vous aurez probablement la possibilité de trouver ensuite un emploi dit « In house » ou dans une agence de référencement. Passez également vos certifications comme les fondamentaux de Google Ads. N’ayez pas peur de vous déplacer dans d’autres régions, voire à l’étrange. Il existe aussi de nombreuses solutions de télétravail.

Si vous souhaitez vous mettre à votre compte, nous vous conseillons vivement de vous mettre sur la gestion de nombreux blogs afin d’avoir une capacité adaptative aux situations des clients.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]