Créer du contenu de qualité pour l’internaute, Google et les backlinks

On le sait, Google apprécie particulièrement le contenu de qualité pour le positionnement des pages. A tel point qu’il est considéré aujourd’hui que le contenu des pages prime sur les liens. Pour résumer, Google nous déclare que le référencement naturel (SEO) consiste en le fait de créer du contenu attractif, intéressant, pertinent avant toute chose.

L’illusion du référencement naturel par le contenu

Le contenu de qualité, c’est bien. Mais lorsque votre activité ne mérite pas de s’étendre très au-delà des services que vous proposez, cela devient dur parfois de trouver de nouveaux contenus. Certes, on peut s’y employer pendant quelques temps mais de là à y rendre tout contenu ultra attractif, bonjour ! Nous pensons en particulier aux plombiers, serruriers et autres métiers qui ne méritent pas tant de caractère viral. Vous restez bouche bée devant le dépannage d’une porte claquée ? C’est bien mais ça ne vas pas faire l’objet de storytelling de fous sur la durée.

En SEO, le contenu peut avoir un caractère illusoire voire facile. Il n’est pas rare non plus de voir des sites pomper sinon intégralement, au moins en grande partie les contenus d’autres sites pour répondre à ce besoin vital… Vous comprenez que l’erreur du duplicate content ne se limite pas à de possibles pénalités, il empêche surtout le contenu de s’exprimer pour son utilité : le lien. Revenons sur le sujet un peu plus loin.

Le contenu SEO ?! pour l’internaute

Le contenu pour l’internaute, sur son mobile aujourd’hui, est nécessaire pour amener de la conversion. Des milliers de mots pour taper sur une requête n’ont pas beaucoup plus de sens donc. L’internaute, il faut le guider et lui permettre en quelques secondes soit de zapper votre contenu(dommage!), soi de l’inciter sur le call-to action que l’on adore et qui va le transformer en acheteur !

Bien sûr nous entendons ici gloser ceux qui prônent l’usage du storytelling… Évidemment que l’on peut être sensible à cette histoire, et dans la mesure où cela a du sens, mettons-le en place. Ne perdons pas l’objectif principal toutefois :

En référencement naturel, on crée du contenu pour avoir des liens ou backlinks (BL)

Alors entendons-nous bien, avoir du lien, c’est s’accorder le pouvoir de créer pour commencer un maillage interne efficace. Parce que le contenu proposé ne peut pas toujours avoir son caractère viral, le contenu étalé sur plusieurs pages permet de créer des titles différents, des balises différentes, des liens sur le moteur de recherche différents. En soi, plus vous avez de liens indexés, mieux vous êtes référencé CQFD !

Mais surtout, t ici quel que soit votre façon de hacker Google, il s’agit d’obtenir surtout du backlink. Une petite définition du backlink pour le référenceur : Un lien retour contextualisé (d’un site ayant lui-même du BL dans la même thématique) d’un site de trafic permettant de délivrer du jus  et si possible du clic, je kiffe !

Pensez donc contenu pour le backlink d’abord et ensuite utilisez-le en interne ou pour votre réseau de blogs privés par exemple.

    1. plombier bruxelles 19 juin 2017
    2. SERGE-JEROME LAVERNY 7 juillet 2017

    Ajouter votre commentaire