Comment rédiger son contenu de façon SEO

L’un des fondements du SEO, c’est bien le contenu ! Le contenu est-ce qui permet et d’attirer l’internaute. Mais pour cela, il faut qu’il soit unique et pertinent, mais aussi pour les robots des moteurs de recherche comme Google. Avoir des notions de rédaction en ligne reste important si vous voulez voir votre réputation et votre visibilité s’accroître.

Comment se structure un contenu ?

Votre contenu doit présenter les balises <hn>. A quoi servent-elles ? Tout simplement à structurer votre contenu. Elles sont composées de 6 balises allant de <h1> à <h6>. <h1> représente le titre de l’article. À vous d’y insérer des mots-clés ! Mais attention ! Vous écrivez en priorité pour un public humain. À vous, donc, de faire en sorte de coordonner référencement SEO et rédaction. Google, principalement se base sur les premières balises <h1>, <h2>, <h3> pour effectuer le classement dans la SERP.

La taille du contenu. Tous les rédacteurs web et référenceurs ne sont pas d’accord sur le nombre de mots minimum à intégrer dans la zone éditoriale. Certains vous diront que 200 mots sont nécessaires, d’autres vous diront 450-400. Le plugin Yoast SEO indique 300 mots. Sachez que plus un contenu contient de mots, plus il va se hisser parmi les premières pages. Vos sous-parties peuvent être enrichies en contenu sans problème, d’autant qu’il faudra les qualibrer en fonction de l’objectif.

Définissez un mot-clé qui résume le thème de votre article. Pour le référencement SEO, il est important que vous le placiez à des endroits stratégiques. Il est important qu’il soit dans le titre de votre page, de l’article, dans les <h2> et dans la première phrase de votre sous-partie. C’est de cette façon que Google va pouvoir noter la cohérence de votre page. Un mot-clé peut être décliné en plusieurs formes depuis la racine. Prenons un exemple concret : Un menuisier décide de créer un article sur son métier. Il peut écrire « Menuiserie » « menuisiers » pour varier l’écriture du RP.

Que faire des liens « dofollow » et « nofollow » ?

Les liens « dofollow » et « no follow » sont à incorporer dans le contenu. Le maillage interne n’est pas à négliger ! C’est ce qui fera la force de votre site internet et de son référencement. Tout lien interne qui soit doit automatiquement s’ouvrir dans le même onglet. Tandis que pour les liens externes, il faudra veiller à insérer une balise « target= »blank »

Mais au-delà de ces petits principes de gestion de liens, il faut toujours garder à l’esprit que lorsque vous faites un lien, vous déshabillez en jus web la page en question pour renforcer une autre. Ce qui a pour conséquence, si vous faites de nombreux liens sur un contenu léger, d’appauvrir considérablement la page. Soyez prudents dans la gestion de vos liens.

Voilà ! Vous savez tout sur la rédaction en ligne ! 

X.D

  • Ajouter votre commentaire