Maillage interne, optimisez votre site en toute sécurité

Quand on parle de référencement naturel on se demande souvent quelles sont toutes les possibilités qui s’offrent à nous pour pouvoir offrir plus de visibilité dans les résultats des moteurs de recherche au site Internet (ou aux sites Internet) dont on s’occupe.

Il faut dire aussi qu’avec les évolutions fréquentes de l’algorithme et les différents filtres créés par Google pour lutter contre toutes celles et tous ceux qui essaient d’abuser son algorithme, les risques d’hériter d’une sanction et de voir votre site dégringoler dans la SERP sont là et bien là. Mais alors est-il possible de bien référencer son site Internet sur les mots clés relatifs à son activité ou faut-il nécessairement prendre des risques inconsidérés pour être visible au risque de disparaître du jour au lendemain ?

Optimiser son SEO par le maillage interne, une méthode « safe »

Après avoir bien analysé les mots clés, le maillage interne est l’une des premières choses à laquelle vous devez penser au lancement et entretenir par la suite tout au long de la vie de votre site Internet et au fil des différentes publications qui l’animeront et raviront vos lectrices et lecteurs. Bien que cela ne soit pas suffisant et qu’il faille implémenter d’autres optimisations en complément, le maillage interne reste aujourd’hui l’une des méthodes efficaces et sans risque pour optimiser le référencement naturel. Comme vous pourrez d’ailleurs le constater dans cet article consacré aux maillage interne, il s’agit d’une technique qui peut faire l’objet d’une optimisation plus intense au niveau des ancres de lien sans pour autant que cela ne soit risqué aux yeux du moteur de recherches qu’est Google.

Outre la partie arborescence qui est un véritable levier d’optimisation SEO pour tous les moteurs de recherche et donc Google y compris, le maillage interne entre les différents articles et pages est un excellent moyen de favoriser la bonne indexation et la bonne transmission du jus entre vos différentes pages. En effet, en matière de référencement naturel, il ne faut pas perdre de vue que les liens les plus précieux sont ceux qui se trouvent dans le contenu principal de la page.
Ici par contenu principal, il faut comprendre les liens qui se situent dans le contenu variable dans le bloc « container ». Ces derniers sont beaucoup plus qualitatifs que ceux qui se situent dans le footer et / ou en sidebar d’un site.

Pour valoriser pleinement les liens internes que vous allez placer dans vos articles, la meilleure chose à faire reste de leur offrir le meilleur environnement possible. Pour cela, placez-les au cœur de vos contenus en faisant en sorte qu’ils soient sémantiquement associés aux mots clés stratégiques de votre activité ainsi qu’au champ lexical qui leur est associé.

Les autres leviers de progression du référencement naturel

Bien évidemment, si le maillage interne dont l’arborescence de votre site Web fait partie intégrante est un levier important de progression, il y en a bien d’autres que l’on peut ranger dans deux catégories, celle des optimisations sans risques et celle des optimisions SEO plus risquées.

Les solutions SEO « safe »

Outre le maillage, optimiser le contenu de votre site Web ne vous fera jamais rien risquer du point de vue de l’algorithme. Travailler son contenu pour le rendre le plus utile et agréable que possible ne peut que favoriser l’expérience utilisateur et contribuer aux éventuels effets positifs indirects, mais surtout, Google aime les contenus denses, très denses, très très denses même, mais il aime aussi les contenus diversifiés avec du texte, une ou plusieurs images, de la vidéo, etc. Alors si vous pouvez faire d’une pierre deux coups, satisfaire vos visiteurs et optimiser votre SEO en même temps que votre conversion pour toutes celles et ceux qui viendront sur votre site, pourquoi se priver ?

Faire de la qualité et proposer quelque chose qui soit en adéquation avec ce que cherchent vos prospects peut aussi être considéré comme un levier indirect de référencement. Si vous truandez ou que vous faites n’importe quoi, au lieu de passer votre temps à faire du référencement, vous devrez le passer à faire de la gestion de votre e-réputation pour panser les plaies alors que si vous chouchoutez vos utilisateurs et / ou clients, vous maximisez les chances :

  • qu’ils ne se plaignent pas, même à minima si ce n’est que cela, c’est une telle quiétude par rapport à des soucis d’e-réputation que c’est déjà un gain très important,
  • qu’ils se chargent d’effectuer votre partie commerciale avec vous en faisant du bouche à oreille, ce dernier générant du trafic vers votre site Web, envoyant ainsi un signal positif,
  • qu’ils vous fassent, en plus des deux points précédents, un ou plusieurs liens vers votre site Internet depuis le(s) leur(s). Crème de la crème, que cela passe par la qualité de vos produits et / ou services, et / ou celle de vos contenus sur votre site Web vous générez ce que l’on appelle du linkbaiting, sacro-saint lien de qualité recherché par tous les référenceurs White Hat de France et de Navarre.

Les solutions plus agressives

Vous êtes dans une optique radicalement différente et vous êtes prêt à prendre des risques pour que votre site soit dans les premières positions des résultats de Google quitte à ce qu’il ne se prenne une sanction en vous disant qu’au pire vous recommencerez tout depuis le début ? Dans ce cas de figure, vous avez choisi la solution offensive 😀 !

C’est beaucoup moins l’objet de cet article consacré aux techniques sures et en particulier au maillage interne, mais il est possible d’être beaucoup plus agressif et de viser une progression plus rapide, soit en utilisant des techniques qui demandent plus de maîtrise et qui présentent toujours quelques risques (ne serait-ce, outre le risque algorithmique, que celui de la dénonciation d’un concurrent entraînant par la suite une pénalité manuelle de la part des Quality raters de Google), soit en prenant carrément des risques inconsidérés (soit parce que vous n’êtes pas conscient de ce que vous faites, soit parce que cela entre dans une stratégie bien précise). Au programme, netlinking très optimisé, plus ou moins massif, churn and burn, cloaking, etc.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]